Quelle équipe ?

Carole
VANLANDE

34 ans
2 enfants
assistante dentaire

Frileuse!

Martine
SAUSSURE
YOUNG

60 ans
2 enfants
artiste enlumineure

Soleil Levant!

Laurent
VERMEE

60 ans
3 enfants
4 petits enfants
comptable
Agent territorial

Val de Bièvre!

Antoine
PELLE-
TIER

24ans
ingénieur doctorant
sciences du climat

Centre ville!

Gerard
PINOT

63ans
1 enfants
1 petit fils
retraité
secteur privé

Le plateau!

Sophie
GUILLE-
MAIN

64ans
3 enfants
5 petits enfants
Retraitée fonction publique territorialee

Le plateau!

Béatrice
PELLAN

55ans
2 enfants
Orthophoniste

Le plateau!

Frederic
HERITIER

47 ans
2 enfants
plasticien Maitre de conférence

Le chap!

Angela
SEDDAIU

46 ans
2 enfants
chargée d’étude grands compte

Le chap!

Hermano
MICHON

39 ans
2 enfants
boucher

162!

Catherine
CHELLY

52 ans
3 enfants
architecte urbaniste

Le plateau!

Nadine HERRATI

48 ans 3 enfants infirmière cadre

Le chap!

Romain LAPLAGNE

31 ans technicien audio visuel

Reine blanche!

À suivre..!

POUR NOUS CONNAÎTRE

catherine Chelly​

catherine Chelly

L’écologie constitue pour moi depuis longtemps un équilibre de vie.

Convaincue depuis jeune du modèle fondamental que cela représente, je ne me suis engagée politiquement que récemment, en colère contre l’ensemble des responsables politiques…

plus...
… qui le considèrent comme un condiment et non comme essentiel, alors que c’est la survie de l’humanité qui est en cause ! Je suis architecte, et urbaniste, et contrairement aux idées reçues que cette profession ne sait que « bétonner », c’est aussi une des professions qui a été très tôt sensible à la cause car simplement éduquée à la valeur de la qualité d’un environnement. De mes 25 ans de pratique professionnelle, et au frottement avec des collectivités locales, je n’ai vécu que trop souvent le rejet des propositions environnementales et sociales, au nom du principe de « réalisme économique » qui ne sert en réalité que le processus de croissance effrénée qui nous condamne à terme.
L’engagement municipal est le contexte politique pour moi le plus concret pour permettre les solutions locales indispensables et fondatrices du changement nécessaire ! Et à construire un territoire qui soit le plus rapidement possible robuste et résilient, juste, pour résister au mieux au choc écologique et social futur et à l’ensemble de ses conséquences.
Nous avons 10 ans pour le faire.
antoine Pelletier​

antoine Pelletier

Je m’appelle Antoine Pelletier, j’ai 24 ans et je vis à Gentilly depuis un peu plus d’un an. J’ai grandi en Bourgogne et vécu dans plusieurs villes de banlieue parisienne depuis 2013. Je suis ingénieur en sciences de l’environnement et doctorant en sciences du climat depuis 2018…

plus...
…Je suis né dans une famille de militant⋅e⋅s politiques et syndicaux⋅les, engagé⋅e⋅s à gauche et écologistes. C’est donc tout naturellement que j’ai rejoint le Mouvement des Jeunes socialistes en 2011 puis les Jeunes Génération⋅s en juillet 2017, après la campagne présidentielle de Benoît Hamon. Je suis aussi militant syndical depuis mon entrée dans le monde du travail.
J’ai rejoint le comité Génération⋅s Bièvre Nord à mon arrivée à Gentilly et peu après, nous avons répondu présent⋅e⋅s à la volonté d’union de la gauche et des écologistes portée par le collectif « En avant tou⋅te⋅s » et Nadine Herrati. Je pense que l’échelon municipal est crucial, particulièrement dans une ville populaire comme Gentilly, pour relever les défis de l’adaptation au changement climatique, de la préservation de la biodiversité et de la transition vers une économie sociale, solidaire et écologique : c’est en changeant la Ville, qu’on change la vie ! Au-delà de la ville de Gentilly, nous élirons en mars nos conseiller⋅ère⋅s pour l’EPT et pour la Métropole du Grand Paris : notre collectif qui unit citoyen⋅e⋅s, militants de gauche et écologistes nous permettra de faire porter notre voix dans la Métropole, pour faire du Grand Paris une agglomération puissante et utile à tou⋅te⋅s.
beatrice Pellan​

beatrice Pellan

À travers mes choix professionnels, en tant qu’enseignante puis actuellement comme orthophoniste dans une structure de la fonction publique hospitalière qui accueille des jeunes déficients visuels et/ou porteurs de troubles spécifiques du langage, j’ai rencontré des personnes vivant des difficultés sociales,…

plus...
…ayant des parcours scolaires semés d’obstacles.
Dans ce cadre, j’interviens dans des établissements primaires ou secondaires surchargés, souvent mal desservis par les transports en commun, dans des bâtiments plus ou moins confortables, avec des enseignants découragés par ces conditions de travail.
Lorsque j’ai rencontré Nadine HERRATI, j’ai réalisé qu’elle se battait pour une écologie politique portant sur l’amélioration de la qualité de vie des habitants et la justice sociale. De plus sa capacité d’écoute, sa tolérance et son enthousiasme m’ont incitée à la rejoindre afin de pouvoir construire une ville juste et écologique!
En avant tou(te)s !
carole Vanlande​

carole Vanlande

Je suis maman d’un garçon de 9 ans et d’une fille de 3 ans, je suis originaire des Hauts de France, née à Lens, j’ai vécu entourée de villages dans une ambiance simple et populaire. J’aime mon métier d’assistante dentaire car je prends soin des personnes…

plus...
…et j’effectue avec dévouement les missions qui me sont confiées. J’aime la vie de quartier et les rassemblements solidaires et festifs. Je soutiens Nadine depuis plusieurs années car nos échanges ont toujours été sincères, j’ai rejoins EELV pour les promesses de l’écologie politique. Elles me tiennent à coeur car je sais que c’est ce qui pourra changer nos vies et notre ville pour le meilleur. De lutter contre le réchauffement climatique car on étouffe on ne respire plus, pour manger plus sainement pour tous et surtout pour nos enfants par une cantine bio, pour construire une ville meilleure c’est à dire préserver la nature et la réimplanter avec des arbres pour se rafraichir, pour produire une énergie renouvelable en complément de la géothermie, pour une ville responsable et qui améliore sa propreté avec une éducation au tri et un ramassage plus judicieux des déchets tout en les réduisant par le réemploi, le recyclage et le compostage. tous ces projets sont simples et utiles.
Alors, n’hésitez pas et, En Avant Tou.te.s l’écologie à Gentilly !
romain Laplagne

romain Laplagne

Liberté, Egalité, Fraternité. Voila toute mon ambition politique.
Réussir à l’échelle de Gentilly à mettre en œuvre cet idéal républicain.
Notre époque nous oblige à la penser écologique et solidaire. Nous sommes tous dépendants du même écosystème… 

plus...
…qu’il s’agit de protéger, et chacun doit contribuer à cette lutte à la mesure de ses moyens. Cela passe par la reconquête de notre pouvoir de décider. Par notre volonté de ne pas nous soumettre à des décisions qui n’auraient pas été prises dans la plus grande concertation, après l’écoute attentive des arguments, des visions de chacun des habitants. Mais pour cela nous avons besoin du concours de tous.
A nous tous donc, de prendre le pouvoir pour rendre notre vi(ll)e belle !
Romain Laplagne, militant la France insoumise.
sophie Guillemain

sophie Guillemain

Mieux vivre dans une zone urbaine très dense. Je connais bien cette ville qui a plein d’atouts de par sa situation et son ambiance villageoise. J’y ai travaillé, j’ai été une de ses élus pendant deux mandats, j’y suis active dans des associations, en un mot j’y suis très attachée…

plus...
… car il y fait bon vivre. Je m’engage au côté de Nadine, qui a une vraie énergie, car j’ai envie que cette ville préserve à tous la possibilité de vivre aux portes de Paris, qu’elle devienne exemplaire dans sa gouvernance démocratique, dans sa résistance au réchauffement climatique. Je rêve d’une ville qui lutte contre toutes les injustices sociales, scolaires, énergétiques , alimentaires, d’une ville végétalisée avec des îlots de fraîcheurs arborés dans tous les quartiers, d’une ville qui vit dans le respect de la biodiversité, d’une ville le plus autonome possible . Je souhaite une ville qui rassemble les citoyens responsables qui souhaitent mettre l’écologie au cœur de toutes les actions municipales, territoriales et métropolitaines. En avant toutes….
hermano Michon

hermano Michon

Je m’appelle Hermano MICHON, je suis marié et père de deux enfants, j’habite le 162 Gabriel Péri. Après avoir était informaticien, je suis actuellement en pleine reconversion professionnelle pour devenir boucher. Mon engagement en tant que simple habitant dans cette liste En Avant Tout(e)s… 

plus...
…est la continuité de mon implication en tant que parent d’élèves ainsi et mon souhait de me rendre utile à cette ville qui nous a adoptée. Je veux apporter ma contribution pour instaurer une vraie politique écologique et sociale dans tous les quartiers de notre ville.
En Avant tout(e)s.
gérard Pinot

gérard Pinot

L’écologie est pour moi concrète et doit être ancrée sur le territoire, c’est pour cela que je me suis engagé pour les élections municipales 2020. L’écologie doit être associée à l’économie solidaire car elle permet de créer des emplois d’insertion sur le territoire… 

plus...
…Gentilly a le plus haut taux de chômage du Val de Marne. C’est à ce niveau qu’il faut agir au plus près des personnes sans emploi. J’ai 63 ans et je suis à la retraite depuis un an après avoir quitté l’entreprise de conseil que j’ai créée il y a plus de 20 ans. A mon départ, il y a un an, la société comprenait plus de 60 salariés. Créer des emplois pour moi est un moteur important de mes différents engagements professionnels et associatifs. L’activité et le travail sont les meilleurs vecteurs d’intégration et de lien social. Le territoire de la ville est le bon niveau pour créer des activités autour de l’économie circulaire (recyclage, réparation, agriculture urbaine, etc….) toutes créatrices d’emploi. L’objectif est que Gentilly devienne ainsi une ville zéro déchets.
martine Saussure ​

martine Saussure

Après des études en didactique des langues et des cultures (chinois) aux Langues Orientales, j’ai été professeur de français pour étrangers (FLE) en Chine et à Paris. Passionnée par les écritures et l’art, j’ai fait ensuite une reconversion professionnelle en enluminure médiévale…

plus...
…et en calligraphie et je suis aujourd’hui artiste professionnelle, Enlumineure de France et j’ai développé un concept d’enluminure interculturelle.
Je suis à la France Insoumise depuis deux ans. Je rejoins aujourd’hui la campagne de « En avant tou.te.s ! » à Gentilly car l’écologie est devenue l’affaire de tous et la responsabilité de chacun et tout d’abord au niveau local. Il me semble important de mettre l’humain au cœur de la transition environnementale près de chez nous.
L’urgence écologique est là, qu’on le veuille ou non, c’est le problème numéro 1 pour l’avenir des villes et de nos enfants. Je souhaite que l’écologie reste abordable, populaire et concertée avec les habitants. Pour qu’elle profite à tous. Le chemin est à construire main dans la main.
Tous ensemble, Gentilly sera plus vert !
frederic Heritier​

frederic Heritier

Gentilléen depuis 20 ans, père de 2 enfants, je défends depuis 2003 mon point de vue dans une ville que j’ai toujours  souhaité plus démocratique et mes convictions m’ont porté naturellement à m’engager dans ce collectif écologiste clairement de gauche… 

plus...
…J’ai rejoint le mouvement Génération.s initié par Benoit Hamon, j’y suis à présent délégué pour le territoire afin de défendre un projet ambitieux avec de nouveaux partenaires dans des villes qui partagent nos convictions. En avant tou(te)s aura des alliés prêts à construire des politiques communes et c’est à mes yeux essentiel aux regard des enjeux de la prochaine mandature. Nous pouvons construire un nouveau maillage, un nouveau socle social ou chaque avancée doit profiter à tous. Je suis artiste plasticien, entrepreneur et maitre de conférences, particulièrement sensible aux questions culturelles que je juge centrales dans une société où l’identité remplace l’humain. Je veux défendre une politique culturelle forte à l’écoute de toutes les cultures. Comme l’écologie, elle doit être un fil conducteur de nos décisions politiques, mise trop souvent dans une case, elle est pourtant ce qui nous construit et nous permet de vivre ensemble. Il nous faudra soutenir les compétences et les talents de chacun, notre ville se doit de faciliter les parcours dans des contextes où les élus communaux sont très souvent les seules interlocuteurs accessibles.
angela Seddaiu ​

angela Seddaiu

Maman de 2 enfants, je réside à Gentilly depuis plus de 17 ans. Par ailleurs, ma formation professionnelle aux métiers des normes QSE et mes convictions écologiques font que je souhaite m’investir auprès de vous et de notre ville. Cela fait plusieurs années que je pratique l’écologie au quotidien,…

plus...
…celle qui fait que chaque action, petite ou grande que nous menons forme les grands fleuves. Nadine et toute l’équipe qui composent notre collectif peuvent faire que Gentilly prenne un virage résolument écologique. En Avant tout.es sera l’équipe qui inscrira Gentilly vers une politique durable et solidaire.
laurent Wermee​

laurent Wermee

60 ans Jeune retraité, 3 enfants. 4 petits-enfants. Une carrière dans la fonction publique territoriale dont 20 ans pour la ville de Gentilly. Ma conviction est qu’il faut un changement radical de personnes pour re-politiser et ré-enchanter la vi(ll)e de Gentilly…

plus...
…Au fil de mes 15 ans d’engagement militant à la CGT, j’ai observé avec regret au fur et à mesure des années un affaiblissement du dialogue social avec en parallèle une dégradation des liens de fraternité et un manque d’engagement professionnel collectif.
Il me semble que ces constats sont identiques pour le déclin du vivre ensemble des habitants de Gentilly. Mon engagement pour ce collectif trans-partisan En Avant Tou.te.s me redonne de l’espoir pour mes enfants et petits enfants et me pousse à me battre pour réussir ensemble !
danielle Rivier​

danielle Rivier

Mariée, 2 enfants,
conceptrice graphique. Convaincue des valeurs écologistes et sociales depuis toujours, j’ai privilégié la militance culturelle depuis 35 ans dans notre association d’arts plastiques à Gentilly. J’ai toujours eu à cœur de construire avec d’autres artistes et peu de moyens des projets de proximité qui touchent le plus grand nombre,

plus...
…Zig-Zag à Gentilly, les ateliers d’arts plastiques enfants et adultes.
Il faut appliquer l’équité entre les quartiers, permettre aux habitants de prendre la parole, d’avoir accès aux mêmes droits, et d’être mieux protégés. Les associations sportives et culturelles doivent aussi pouvoir s’y développer dans les meilleures conditions pour tous.
La densification bétonnée spéculative à tout va de nos quartiers sans souci de l’existant ni des espaces verts n’a que trop duré, elle est incohérente pour ceux qui aiment leur ville.
Si j’ai fait le choix de soutenir la candidature de Nadine Herrati au poste de Maire à Gentilly avec EELV et les forces de gauche réunies autour d’elle, c’est avec la conviction qu’elle saura prendre en équipe des décisions marquées en faveur de l’écologie sociale pour notre Ville, dans le respect de la transparence et de la diversité de ses populations.
Il est plus qu’urgent de passer aux actes en repensant nos besoins sans attendre, de trouver les bons leviers pour lutter contre la surchauffe et permettre à l‘ensemble des habitants d’évoluer vers des pratiques responsables et solidaires pour tous.
En Avant tout(e)s !

guillaume Gaulier

Père de deux collégiennes de Rosa-Parks, économiste et professeur d’université, socialiste et écologiste. Deux mandats de conseiller municipal à Gentilly m’ont fait mesurer l’ampleur des changements à opérer pour que Gentilly soit à la hauteur des attentes de ses habitants.

Le rassemblement autour de Nadine Herrati me donne l’espoir d’une ville plus ouverte…

plus...
…plus innovante et qui prépare mieux l’avenir de ses enfants.
sifdine Habibeche​

sifdine Habibeche

Je m’appelle Sifdine HABIBECHE, j’ai 25 ans et je suis gentilléen depuis la naissance. En effet, j’ai grandi à  Victor Hugo, un quartier où le vivre ensemble n’est pas un vain mot. Etant intrinsèquement attaché à cette ville, je souhaite m’y investir davantage et pouvoir donner du temps aux habitants. J’ai l’idée qu’être élu local…

plus...
…c’est être un des seuls interlocuteurs accessible.
Si dans les temps actuels l’écologie est devenue une préoccupation majeure, c’est qu’elle représente la seule issue politique pour changer la vie. en effet, l’écologie nous guidera sans conteste vers une ville plus vivable et plus agréable, plus verte et en phase avec des préocccupations qui nous concernent tous ! Au même titre que l’humain et l’aspect social sont au cœur des priorités, il nous faudra tout faire afin d’améliorer le quotidien de nos concitoyens, en être proche, et faire le maximum pour pouvoir répondre à leurs attentes. Ainsi, l’engagement municipal est l’échelle politique la plus concrète pour permettre les solutions locales indispensables et fondatrices pour un changement nécessaire. Enfin j’aimerais pouvoir apporter mon expérience et les revendications de la jeunesse pour l’écologie proche et populaire je souhaite aussi faire s’exprimer et entendre la voix des catégories modestes de Gentilly auxquelles j’appatiens.
myriam Paradis​

myriam Paradis

52 ans, assistante polyvalente (pour l’alimentaire) et rédactrice free lance (pour le plaisir).

Le XXIe siècle sera écologique ou ne sera pas…

Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours eu le cœur à Gauche. L’inégalité des chances m’insupporte…

plus...
…(et c’est un euphémisme !) tout autant que l’optimisation fiscale qui, bien que légale, est devenue un sport national indécent.
Quant à l’écologie, je l’ai découverte sur le tard, quelques années après mon arrivée à Gentilly. J’ai pris alors conscience du degré de pollution au sein de notre ville, dont la topographie ressemble à celle d’un « petit Mexico ».
Aujourd’hui, on ne peut plus fermer les yeux. De plus en plus d’événements climatiques dramatiques nous prouvent le degré d’urgence à sauver la planète.
Mais chacun d’entre nous peut, à son niveau et au niveau local, changer la donne. Les petites rivières faisant de grands fleuves, je crois très fort en ce projet, porteur d’un espoir nouveau, conduit par Nadine Heratti.
A nous tous, Gentilléen(ne)s, d’apporter notre pierre à l’édifice pour que le XXIe soit… tout simplement.
jean-louis Breton​

jean-louis Breton

J’ai 74 ans, retraité J’ai grandi à Gentilly, j’y suis allé à l’école, mon épouse est née à Gentilly à la cité des « Combattants » et mes enfants ont fréquenté les écoles et le collège de la ville. C’est dire si je suis très attaché à cette commune où j’ai été engagé au PSU puis au PS, où j’ai participé aux associations de parents d’élèves ainsi qu’au Comité directeur de l’USG…

plus...
… et où, enfin, j’ai été Conseiller municipal de 1977 à 1983 dans la première liste d’union de la gauche qui réunissait le Parti communiste et le Parti socialiste. Retraité, n’étant plus encarté politiquement, j’exerce aujourd’hui des responsabilités dans une grande association d’aide aux plus démunis.
J’ai d’abord vécu sur le plateau où mes parents avaient un petit pavillon, rue de Reims, sur ce qu’on appelle aujourd’hui l’Ilôt vert qu’une lutte des habitants du quartier a pu préserver du bétonnage et de la spéculation puis, j’ai successivement habité face à la Reine blanche, dans les tours voisines de la Place du marché, dans la cité René Cassin et aujourd’hui au centre ville, ce qui fait de moi, je crois, un vrai gentilléen.
Sans étiquette politique maintenant, je reste profondément attaché aux valeurs de la Gauche démocratique et je suis persuadé que seule une véritable politique écologique, préservant la nature et la biodiversité, permettra de garantir un avenir meilleur pour nos enfants et petits-enfants.
Ce sont toutes ces raisons qui m’ont amené, en tant que citoyen à m’engager aux côtés de Nadine Herrati qui a su rassembler autour d’elle la majorité des forces de gauche de la ville et proposer une alternative crédible pour faire collectivement de Gentilly une ville plus démocratique, plus ouverte, une ville tournée vers l’avenir en préservant la nature, une ville où il fera vraiment bon vivre dans les années qui viennent.
david vannier

david Vannier

David Vannier, 32 ans. Marié.
Originaire de l’Essonne, je me suis installé à Gentilly en 2012.
Auto-entrepreneur depuis bientôt 10 ans dans le domaine de l’éducation au numérique, je suis d’un tempérament optimiste et j’ai confiance en l’avenir. J’ai par ailleurs la joie d’être aujourd’hui un jeune papa…

plus...
…de triplés, un défi peu commun qui s’accompagne d’un certain nombre de préoccupations.
Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? Un monde où règne le chacun pour soi, où la nature est considérée comme une marchandise comme les autres ? Ou bien un monde solidaire, qui se prend en main pour mettre la protection de l’humain et de la nature au premier plan, et qui relève le défi du changement climatique ? Si comme moi, c’est cette deuxième proposition qui vous semble la plus raisonnable, alors vous êtes écologiste.
De part sa personnalité et son engagement de longue date, Nadine Herrati a toute ma confiance pour mettre en œuvre avec son équipe une politique sociale et environnementale ambitieuse pour notre commune.
Ce changement ne se fera pas sans vous.
Gentilléennes, Gentilléens, on compte sur vous les 15 et 22 mars.

jesus Labado

Mes, nos, années 70 ont été riches des utopies portées par nos luttes pour changer le monde et changer nos vies.

De celles-là je retiendrai la lutte du MLAC pour la dépénalisation de l’avortement et la liberté des femmes à disposer de leur corps – lutte victorieuse qui restera pour toutes celles auprès desquelles je l’ai menée…

plus...
…,un jalon essentiel dans l’âpre combat des femmes pour leur émancipation. Adhérente d’EELV, j’ai su très tôt la place essentielle de l’écologie politique dans le questionnement et la mise en cause de notre modèle de développement, source d’inégalités criantes et de destructions majeures et irréversibles au niveau planétaire.
Aujourd’hui retraitée, le fondement de mon activité professionnelle, en tant qu’Inspectrice du travail, durant 35 ans, a été d’instaurer, auprès des salariés et de leurs représentants, plus de justice et de dignité dans l’entreprise.
En m’inscrivant dans la liste de gauche et d’union « l’Ecologie à Gentilly », menée par Nadine Herrati, je veux poursuivre ces engagements et participer à la construction d’une Ville écologique, respectueuse des biens communs et de la nature, d’une Ville équitable, fondant ses priorités sur la lutte contre les inégalités et l’exclusion, d’une Ville démocratique, permettant à chaque citoyen de prendre sa part, de donner sa voix, aux projets à édifier collectivement, de manière transparente. Car, c’est ici et maintenant que nous bâtirons la Ville à advenir, celle que nous léguerons aux générations futures.
Ici et maintenant que se construisent nos rêves merci Jesus, vraiment respect et émotion de lire ta profession de foi.
À bientôt pour un café ou un déjeuner ensemble
Vincent Deroche

vincent Deroche

Agir local, penser global », telle
est la devise qui motive mon engagement depuis le mouvement altermondialiste à l’aube des années 2000. Le réchauffement climatique rend ce slogan d’autant plus urgent qu’il reste deux mandatures pour mettre en œuvre des réponses concrètes.
Les marches pour le climat auxquelles j’ai participé…

plus...
…avec ma fille de 15 ans et la réponse du gouvernement au mouvement des gilets jaunes, m’ont renforcé dans l’idée que la question sociale et climatique ne font qu’un. Gentilly qui m’a accueillie depuis mon retour de province, il y a six ans, est au cœur de cette problématique, et recèle aussi les réponses par l’énergie de ses habitants que j’ai appris à connaître au fil des années.
Agent du ministère de la transition écologique et solidaire, je sais combien il ne faut pas attendre de l’État toutes les solutions et qu’il est nécessaire de reprendre en main notre destin commun au niveau local en l’interpellant au bon niveau en lien avec nos voisins et les collectivités qui ont la charge d’une partie des politiques publiques (métropole, département, région).
Mon engagement dans la création d’un supermarché coopératif des « grains de sel » dans le 13e à Paris m’a convaincu que les projets collectifs sont encore possibles et enrichissent la vie de tous ceux qui y participent.
C’est parce que je crois qu’une véritable participation des habitants doit accompagner la prise de décision en responsabilité des élus locaux, que je me suis engagé dans cette liste ouverte et plurielle résolument écologiste et à gauche.
Antoine Laslier

antoine Laslier

Né en 85, arrivé à Gentilly en 88, mon histoire politique a commencé en 2002 avec le choc de l’élimination de la gauche au 1er tour de l’élection présidentielle. De cette épreuve, j’ai retenu deux choses : que la démocratie ne pouvait fonctionner que grâce aux efforts de tous ceux et celles qui la constituent : électeurs et électrices, militantes et militants, élus et élues;…

plus...
… et que l’union de toutes les parties progressistes serait toujours nécessaire pour faire changer les choses.
C’est pourquoi, après des études d’informatique, j’ai décidé de rejoindre le Parti Socialiste afin de travailler à défendre le progrès démocratique et la justice sociale.
C’est pourquoi aussi je suis fier de participer aujourd’hui, derrière Nadine Herrati, à une vaste liste de rasssemblement de la gauche et de citoyens et citoyennes gentilléennes engagées, soucieuse tant des problèmes sociaux qu’écologiques qui se posent à notre ville.
Une liste nouvelle qui saura renouveller les habitudes de gestion municipale face aux défis de demain: métropolisation, nouvelles précarités et autre.
C’est notre ville, notre démocratie, alors retroussons collectivement nos manches et en avant tou.te.s