En avant toutes Sécurité

Sécurité

En avant toutes Sécurité

La·le maire est le premier magistrat de la ville, par la pluralité de ses missions et par son contact direct avec ses administré.e.s.
A Gentilly, nous proposons une politique de rupture, elle passe par une mobilisation municipale pour la tranquillité publique, pour lutter contre la délinquance, pour faire reculer les incivilités environnementales. Notre programme porte une vision proprement écologiste sur ces questions. Cette vision s’articuler autour de 3 axes forts travaillés collectivement dans le livre blanc pour la sécurité des territoires, remis au premier ministre en 2019 par Sabrina SEBAIHI :

  1. recentrer la politique de sécurité et de tranquillité publique sur les besoins des citoyen·ne·s ;
  2. mettre la coproduction au cœur des politiques de sécurité ;
  3. Repenser la sécurité et la tranquillité publique à la hauteur des défis démocratiques qui nous attendent ;

Nous nous inscrivons dans une démarche de co-construction associant les citoyen·ne·s, les acteurs institutionnels et associatifs, avec une place particulière faite aux collectivités territoriales. Nous proposons donc une Convention Citoyenne sur les questions de sécurité pour Gentilly au plus tard début 2021.
À l’heure où l’on observe un transfert croissant de compétences et de charges financières aux collectivités locales, ainsi qu’un recours accru à la sécurité privée, notre doctrine écologiste de prévention, de sécurité et de tranquillité publique se donne pour ambition de rétablir l’équilibre entre les compétences de l’Etat et celles des collectivités locales, afin de garantir l’égalité entre les citoyen·ne·s face aux problématiques de sécurité.